Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine - Tourisme > Art et Histoire >  Adèle, Anne, Bénigne et les autres ...

Formulaire de recherche

Services municipaux

Vivre dans la commune

Marchés publics

 Adèle, Anne, Bénigne et les autres ..



Un des monuments les plus hauts de l'ancien cimetière...

Un des monuments les plus hauts de l'ancien cimetière est celui qui a été placé sur la tombe de Jules Marie Pierre Tissot décédé en 1883. Vous serez certainement surpris en lisant l'épitaphe que le quatrième prénom de cet ingénieur des mines est Adèle.

Sur le champ de la bataille de Marignan, le duc de Montmorency combattit aux côtés du roi  François Ier. Cet ami de Bayard qui devint par la suite connétable c'est à dire commandant suprême des armées royales, portait le doux prénom d'Anne.
S'il est un prénom typiquement bourguignon c'est bien celui de Bénigne. C'était le nom que portait l'apôtre qui évangélisa notre région au deuxième siècle après JC. La cathédrale de Dijon est placée sous son vocable et le premier maire de Norges, élu en février 1790 s'appelait Bénigne Clerc. Or, quand on feuillette l'état civil de notre commune, on s'aperçoit que ce prénom à l'origine masculin, fut aussi porté par des Norgeoises.

Ainsi en 1679, Bénigne Viard qui habite Norges-le-Haut épouse un laboureur d'Ogny. Le 14 février 1683, c'est Bénigne Dupuis, vigneronne à Ruffey qui vient s'établir à Norges avec son mari Jean Mugnier. Au mois de juillet de la même année  Simon Ledeuil, maître charron dans notre commune prend pour épouse Bénigne Meux. Le 26 juillet 1790, une autre Bénigne Dupuis tient sur les fonds baptismaux, la fille de Claude Choillot qui reçoit, comme c'était l'usage, le prénom de sa marraine.

Vous souhaitez participer

Apporter vos contributions.

Identification adhérents

Créer un compte

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter.

Formulaire d'inscription à la newsletter

Diaporama photos

  • blason Norges

voir les autres photos